Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Plume de Merle

Ca fait des semaines, des mois, des années que j'en crève Ca y est je me lâche, j'y fonce droit et je cède ; Et même si personne n'apprécie, Et même si ce que j'écris est pourri, Je me lance pour de bon, Plus peur des remarques et des affronts ; Je tremble un peu certes De m'jeter dans cette gueule grande ouverte, Mais je suis tellement embêtée De devoir trouver un nouveau cliché De ma face illuminer d'un sourire Comme prétexte pour publier ce qui m'fait guérir ; Je m'enchante de donner vie à ce blog Qui me hante comme une envie de drogue, Mes poèmes et chansons sont ici pour vous Dégustez, recrachez ou gardez-en un bout ; Comme on dit par coutume, je vous laisse quartier libre Je retourne à ma plume, reprendre mon équilibre ; Enfin quand les mots sous la mine déferlent C'est sous le pseudo - acronyme : Merle.

Histoire d'étoile

Publié le 29 Octobre 2014 par Merle in espoir, astronomie, interrogation

Histoire d'étoile

"Sois une étoile et brille pour les autres"

C’est l’histoire d’une p'tite étoile qui s’prenait pour le soleil
Pour un jour se rendre compte qu’elle n’brillait pas plus loin qu’elle-même
Elle fut alors pleine de doutes
Et entrepris de prendre la route

Elle questionna autour d’elle
« Qui suis-je pour toi ? Est-ce que tu m’aimes ? »
Beaucoup de celles qu’elle enviait
Lui répondirent : "mais qui tu es ?"

Blessée, détruite, la p’tite étoile poursuit sa fuite 
Elle va voir plus loin, mais son orgueil ne gonfle en rien
Alors elle fait demi-tour, à la recherche d’un peu d’amour
Elle revient d’où elle est partie et questionne ses amies

Un astre lui dit sagement 
Qu’on plaît qu’a ceux qu’on aime vraiment
A quoi bon s’user à plaire
Aux gens qu’on nomme populaire ?

La p’tite étoile médita ça,
Et en ce jour décida
D’oublier les étoiles trop brillantes
Qui un jour perdraient leurs aimantes
Pour ruminer leur misère
Quelque part dans l’atmosphère

 

Malgré tout la p'tite étoile

Quand v'nait le soir était bien pâle

Car la Lune n'était pas pleine

Et ses éclats donnaient bien peine

 

L'étoile pleurait d'la tristesse de la Lune

Elle d'vinait qu'ses tendresses ne serait d'aucune

Utilité pour son amie

Ses difficultés l'avaient aigrie

 

L'étoile pleurait pour l'astre sage

Qui se fascinait pour les images

De belles étoiles encore pâles

L'étoile pleurait : ça faisait mal !

 

Enfin car elle déviait, d'après la Lune

Sa trajectoire avait une lacune

La triste étoile était amoureuse

D'une autre étoile lumineuse

Et elle pleurait car elle savait

Qu'la belle étoile jamais n'l'aimerait

 

Il n'resta plus qu'une solution

Trouver un astre plein d'aplomb

Qui lui redonnerait l'envie

D'briller encore pour ses amies

 

Juin 2014

Commenter cet article