Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Plume de Merle

Ca fait des semaines, des mois, des années que j'en crève Ca y est je me lâche, j'y fonce droit et je cède ; Et même si personne n'apprécie, Et même si ce que j'écris est pourri, Je me lance pour de bon, Plus peur des remarques et des affronts ; Je tremble un peu certes De m'jeter dans cette gueule grande ouverte, Mais je suis tellement embêtée De devoir trouver un nouveau cliché De ma face illuminer d'un sourire Comme prétexte pour publier ce qui m'fait guérir ; Je m'enchante de donner vie à ce blog Qui me hante comme une envie de drogue, Mes poèmes et chansons sont ici pour vous Dégustez, recrachez ou gardez-en un bout ; Comme on dit par coutume, je vous laisse quartier libre Je retourne à ma plume, reprendre mon équilibre ; Enfin quand les mots sous la mine déferlent C'est sous le pseudo - acronyme : Merle.

Les jeux sont faits

Publié le 10 Novembre 2014 par Merle in interrogation, amour

Les jeux sont faits

Ça, c'est un problème de grande personne. Quand on est petit, on croit que la vie est simple, logique et quand on grandit, on s'aperçoit que c'est plus compliqué...

Les Yeux Jaunes des Crocodiles - Katherine Pancol

La fatalité est une bonne excuse. Cela n’empêche pas que nous vivons toujours avec nos erreurs, car c’est nous, et nous seuls, qui en sommes la cause.

Victor del Arbol

J’oubliais l’un et pris cette main.

Et dans ma tête bientôt, apparu ce méli-mélo.

Il est si doux, si tendre, si amoureux…

Pourquoi pour oublier l’autre, n’userais-je pas de mes beaux yeux ?

Mon cœur suivait, sans trop savoir où il allait.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits

Cœur en accord avec mes pensées,

Tout est si simple et vite fait,

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

 

Mais l’autre au fond de mon cœur

Questionne : »Suis-je ton âme-sœur ? »

Sûre du contraire en l’invitant,

Début d’un drame évident.

Mon cœur suivait, certain de savoir ce qu’il faisait.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits

Cœur en accord avec mes pensées,

Tout est si simple et vite fait,

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

 

Qu’avais-je fais ? Ensorcelée !

Ses lèvres sur mon corps me séduisaient.

En une nuit il fut à moi,

Je le croyais, début d’émois.

Mon cœur suivait, sûr du chemin qu’il empruntait.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits,

Je contrôle tout, les gestes, les faits.

Du moins je le croyais…

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

 

Mais dans ma tête avec surprise,

Revenait cette douce main que j’avais prise.

Pleine de questions et de tourments

Entre ce gentil garçon et mon amant.

Mon cœur suivait, réfléchissait et angoissait.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

Cœur en suspens, en peine d’idée,

Un drame ne peut être évité.

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

 

Avec douleur je compris,

Qu’mon amant n’m’aimait pas ainsi.

Ce chapardeur plein de caresses,

M’aimait sans autant de tendresse.

Mon cœur lâcha, tomba, sans trop savoir pourquoi.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits !

Reine du jeu est détrônée,

Echec et mat, elle est matée.

Les jeux sont faits, les jeux sont faits !

 

Ainsi termine cette histoire,

Petite princesse s’est fait avoir.

Elle voulait jouer les Don Juan,

S’est faite rouler avec talent.

Son cœur suivait, avant qu’elle n’se fasse attraper.

 

Les jeux sont faits, les jeux sont faits !

Plus qu’une douleur en moi,

Ca y est c’est fait, ça y est c’est fait,

Je me suis brûlée les doigts.

Les jeux sont faits, les jeux sont faits.

Mes jeux surfaits et c’est bien fait ! 

 

Mai (?) 2013

Commenter cet article