Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Plume de Merle

Ca fait des semaines, des mois, des années que j'en crève Ca y est je me lâche, j'y fonce droit et je cède ; Et même si personne n'apprécie, Et même si ce que j'écris est pourri, Je me lance pour de bon, Plus peur des remarques et des affronts ; Je tremble un peu certes De m'jeter dans cette gueule grande ouverte, Mais je suis tellement embêtée De devoir trouver un nouveau cliché De ma face illuminer d'un sourire Comme prétexte pour publier ce qui m'fait guérir ; Je m'enchante de donner vie à ce blog Qui me hante comme une envie de drogue, Mes poèmes et chansons sont ici pour vous Dégustez, recrachez ou gardez-en un bout ; Comme on dit par coutume, je vous laisse quartier libre Je retourne à ma plume, reprendre mon équilibre ; Enfin quand les mots sous la mine déferlent C'est sous le pseudo - acronyme : Merle.

Les 10 mots

Publié le 16 Novembre 2014 par Merle in espoir, maladie, société, avenir

Les 10 mots

L'année dernière j'ai participé, via l'atelier d'écriture de mon lycée, à une opération organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication. Cette opération appelée "Dis-moi dix mots" nous a permis de jouer, de créer et surtout d'écrire autour de dix mots donnés. L'édition 2013-2014 s'appelait : "Dis-moi dix mots à la folie". Voici les mots que nous avions à disposition : ambiancer, à tire-larigot, charivari, s'enlivrer, faribole, hurluberlu, ouf, timbré, tohu-bohu, zig-zag. Après avoir longuement travaillé dessus et avoir fait plusieurs essais, voici ma production !

Pour plus d'infos : http://www.dismoidixmots.culture.fr/presentation

Pourquoi tant de TOHU-BOHU,

Autour de ces hurluberlus,

Le plus souvent un peu timbrés

Et en quête de célébrité.

 

Assez de leurs vaines fariboles,

De leurs idées complètement folles !

 

Loin de tout ce cHaRIvArI,

Y a des enfants au cœur meurtri.

Des jeunes qui souffrent,

Qui voudraient crier « OUF ! »,

Dont le destin n’est pas si beau :

Rempli d’bobos à tire-larigot.

On les oublie si facilement,

On pense « ils nous bouffent not’ argent ! ».

 

J’suis encore jeune pour ambiancer

Des chambres d’enfants hospitalisés,

Mais c’est mon rêve d’les faire sourire,

Et espérer en leur avenir.

 

J’voudrais qu’les ZIGZAGS de leurs ,

Battent plus fort avec bonheur !

 

Mais pour y arriver, j’dois m’ENLIVRER.

Je n’aime pas ça, mais je n’ai pas l’choix.

J’veux consacrer mon avenir,

A vendre du rêve, à faire sourire !☺ 

Mai 2014

Commenter cet article